Grâce à vous,

accélérons la recherche sur les cellules souches, un immense potentiel pour la santé.

Je soutiens les recherches sur les cellules souches avec mon don de :

Le pouvoir des cellules souches

LES CELLULES SOUCHES PEUVENT AIDER À RÉGÉNÉRER UNE CORNÉE, UN CARTILAGE, UN PANCRÉAS, UN FOIE, UN MUSCLE... UN ESPOIR POUR DES MILLIONS DE PERSONNES QUI COMPTENT SUR LES PROGRÈS DE LA RECHERCHE ET SUR VOUS !

Les cellules souches peuvent donner naissance à tous les types de cellules de notre corps : globules blancs, neurones, cellules osseuses, cardiaques, musculaires.

Leur potentiel est extraordinaire pour la médecine régénérative. Les cellules souches sont déjà utilisées aujourd’hui contre les leucémies ou pour reconstituer l’épiderme des grands brûlés.

Et demain ? Demain, les cellules souches pourraient traiter des pathologies aujourd’hui inguérissables. Elles permettraient de traiter différentes maladies caractérisées par la dégénérescence ou la destruction de certaines cellules (nerveuses, cardiaques, vasculaires, épidermiques). Alzheimer, Parkinson, diabète... les possibilités semblent infinies.

Pour cela, nos chercheurs ont besoin de votre soutien.

Rencontre avec le professeur Shahragim Tajbakhsh,

qui nous explique ce qu'est une cellule souche,
les traitements possibles aujourd'hui et les grands espoirs d'application.

Professeur Shahragim TAJBAKHSH
Responsable de l'unité Cellules souches et développement,
Coordinateur du consortium REVIVE

Avec nos chercheurs,
ouvrez le champ des possibles

ZOOM SUR
Les cellules souches, un nouvel espoir contre
les maladies neurodégénératives ?

Comment le cerveau adulte maintient-il des cellules souches ? Comment contrôle-t-il leur activité ? Peut-on l’aider à stimuler ses cellules souches pour réparer des lésions ? L’équipe de Laure Bally-Cuif travaille sur le poisson zèbre pour trouver des réponses à ces grandes questions.

L’objectif : comprendre les mécanismes entraînant la génération de nouveaux neurones pendant la vie adulte et identifier les gènes qui contrôlent le devenir des cellules souches.

Ces travaux pourraient ouvrir la voie à de multiples applications thérapeutiques pour les tumeurs cérébrales et les maladies neurodégénératives en réparant les régions cérébrales abîmées.
LE MOT DU CHERCHEUR
Laure BALLY-CUIF
Responsable de l’unité Neurogénétique du poisson zébré
« Le poisson zèbre est utilisé comme modèle, car il est particulièrement adapté aux manipulations génétiques au cours de son développement et à l'âge adulte, et il maintient également des cellules souches neurales adultes en grand nombre.
L’existence d’adultes transparents permet également l’observation « en direct » des cellules souches neurales dans leur niche. »
en savoir +

Un immense potentiel thérapeutique

Aujourd’hui en France

INFARCTUS
120 000

victimes par an

AVC
150 000

victimes par an

ALZHEIMER
900 000

personnes atteintes

VIEILLISSEMENT
12,8 MILLIONS

de personnes de + de 65 ans

DIABÈTE
3,3 MILLIONS

de malades

Réparer un cerveau lésé, soigner un coeur fatigué, recréer des tissus, traiter des maladies aujourd’hui inguérissables : demain, c’est ce que feront peut-être les cellules souches grâce à votre soutien.

L’Institut Pasteur

à la tête d'un laboratoire d'excellence

Coordonné par l’Institut Pasteur, le réseau « REVIVE » sur les cellules souches et la médecine régénérative regroupe 29 équipes françaises de recherche fondamentale et clinique, dont 18 à l’Institut Pasteur. Un réseau labellisé « Laboratoire d’excellence »

Notre mission

mieux comprendre le mécanisme des cellules souches saines pour expliquer comment elles peuvent détourner certaines propriétés et devenir cancéreuses,
proposer des traitements d’avenir contre le vieillissement,
régénérer les tissus et les vaisseaux après un traumatisme.

Nous utilisons les cookies pour améliorer votre consultation

En validant cette fenêtre, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'informations.

OK, j'ai compris